Asile et migration : la commission européenne présente un nouveau pacte

3 Min
0

L’incendie qui a ravagé le camp Moria, sur l’ile grecque de Lesbos a  précipité cette rencontre de la commission  européenne pour l’asile et la migration. Initiée par la chancelière Allemande, Angela Merkel, la commission va présenter à Bruxelles son nouveau pacte. Une réforme de sa politique migratoire qui vise une meilleure gestion des flux  migratoires.

Ce nouveau pacte propose le partage de l’accueil des migrants qui arrivent sur les côtes européennes. Cette démarche est une façon pour l’union de décharger l’Italie, l’Espagne, la Grèce, Malte qui jusque-là accueillent plus de migrants.

L’Europe veut miser sur la solidarité pour venir à bout de cette problématique. “Il y’aura un nouveau mécanisme fort de solidarité” avait déclaré le 16 septembre le président de la commission Ursula Von der Leyen.

Cinq ans après la crise des réfugiés de 2015 qui a vu les européens se déchirer et se désunir, les 27 veulent trouver des solutions idoines. “Nous devons intensifier nos efforts et prendre nos responsabilités” insistait-elle.

Cette réforme mettra ainsi fin au règlement de Dublin qui laisse les pays aux frontières extérieures accueillir plus de demandeurs d’asile.

La reconduite des demandeurs d’asile dans leurs pays d’origine sera aussi débattue avec une possibilité de contraindre les pays à accueillir leurs ressortissants.

Les dirigeants des pays européens vont devoir faire face à la Hongrie, la Pologne, la République Tchèque, et la Slovaquie qui ont fermés leurs portes aux demandeurs d’asile.

Wema Info

 

Voir d'autres articles
Voir dans Societé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Nigeria : la tension reste vive après que la police ait ouvert le feu sur des manifestants

Au Nigeria, les manifestations se poursuivent après un “mardi sanglant”. Des j…