Belgique : Manifestation contre le racisme à Charleroi

3 Min
0

Les associations carolos ont manifesté ce vendredi 25 septembre à la place de la Digue à Charleroi pour dire non au racisme.

Ce sit-in intervient quatre mois après la mort de l’afro-américain George Floyd lors de son interpellation par la police et quelques semaines après l’éclaboussement de l’affaire Jozef Chovanec, un homme slovaque de 38 ans mort après plusieurs jours de coma suite à un placage ventral par plusieurs policiers de l’aéroport de Charleroi. Les carolos qui sont descendus dans la rue  ont voulu à leur tour prendre part à ce mouvement d’ampleur mondiale et surtout attiré l’attention des autorités locales sur l’existence du racisme dans notre société.

A l’image de plusieurs villes européennes, Charleroi dit aussi non aux violences policières et s’incline devant la mémoire de toutes les personnes victimes de racisme et de discrimination. « Nous  nous retrouvons avec la volonté d’honorer les personnes dont les droits humains sont réduits à néant » a déclaré Thierry Tournoy, directeur du centre régional d’intégration de Charleroi (CRIC).

Les manifestants ont observé 8minutes de silence en référence  aux minutes de souffrance de  George Floyd sous le genou d’un policier blanc avant de rendre l’âme, le 25 mai dernier.

L’échevine de l’égalité des chances, Françoise Daspremont qui était présente au sit-in à rappeler ceci « Ce rassemblement positif et statique ne doit pas faire oublier toutes les formes d’exclusions. Tout le monde devrait disposer de mêmes droits en matière de logement, d’emploi, de reconnaissance sociale. A Charleroi, nous nous battons pour une ville inclusive »

Le CRIC, FADD-Solidarité, COCAD, Vie Féminine, Sous le Baobab, la FGTB/Cenforsoc, la CSC, Soleil levant, La LDH, TEP Afrique, la VCAF, le MOC et la Ville de Charleroi ont tous pris part à la mobilisation.

Wema Info

 

Voir d'autres articles
Voir dans Societé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Nigeria : la tension reste vive après que la police ait ouvert le feu sur des manifestants

Au Nigeria, les manifestations se poursuivent après un “mardi sanglant”. Des j…