Belgique : Violente manifestation à Liège après l’interpellation musclée d’une congolaise

3 Min
0

La ville de Liège a été ce samedi le théâtre d’affrontements entre forces de sécurité et près de 1.000 manifestants. Une journée particulièrement violente dont le bilan fait état de neuf blessés, dont cinq policiers, et d’énormes dégâts matériels a indiqué la police locale.

Cette manifestation ” Black lives matter “ qui intervient alors que les rassemblements sont interdits pour cause de Covid-19 fait suite à l’interpellation violente ce lundi à Liège d’une femme d’origine congolaise. Cette dernière qui a été malmenée, accuse les forces de l’ordre de violences et de racisme. D’ailleurs elle compte porter plainte auprès du comité permanent de contrôle des services de police.

“J’ai voulu sortir mon téléphone de mon sac (…) il (le policier) m’a dit de reculer avant de sortir sa matraque”

La version de la police

Interrogée par nos confrères de Boulettes Magazine, la porte-parole de la police, Jadranka Lozina  déclare “la police de Liège n’a rien à se reprocher”. Pour elle, les événements survenus place Saint-Lambert ce lundi étaient “une intervention propre, justifiée” et “l’usage proportionné de la contrainte est complètement avéré”

“Pillages, vols et dégradations”

Selon toujours la  porte-parole de la police, à la fin de la manifestation  “des individus ont renversé et agressé violemment un policier motard”.  “Entre 200 et 300 casseurs se sont subitement rassemblés dans les rues de Liège”, commettant “pillages, vols et dégradations”, a-t-elle poursuivi. Plus de 250 policiers, équipés de trois canons à eau, les ont finalement dispersés. “Neuf blessés ont été transportés à l’hôpital dont cinq policiers”.

 

Voir d'autres articles
Voir dans Diaspora

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Lamine Diack, retrouve sa terre natale après 5 années en résidence surveillée à Paris

Masque chirurgical anti-Covid sur le visage, Lamine Diack est arrivé vers 21 heures hier, …