Biélorussie : le président Loukachenko dénonce l’ingérence de la France et s’en prend à Macron

3 Min
0

Le président biélorusse, Alexandre Loukachenko cité par l’agence de presse Belga n’a pas tardé à rétorquer à Macron, qui veut son départ.

Le président contesté rappelle à Emmanuel Macron la grogne sans cesse des gilets jaunes dans son pays. “En suivant cette logique, il aurait dû démissionner il y a deux ans à cause des Gilets jaunes”. Les Gilets jaunes sont encore dans les rues mais M. Macron est étonnamment encore au pouvoir”, a-t-il ironisé.

Loukachenko qui s’accroche à son fauteuil a également fait allusion au mouvement Black Lives Matter et les manifestations de musulmans à Marseille.  “Minsk est prêt à faire office de médiateur pour remettre pacifiquement le pouvoir à ces groupes”, a-t-il ajouté avec sarcasme, conseillant à Emmanuel Macron de “s’occuper plutôt des affaires domestiques de la France”.

Le président Français en déplacement à Lituanie , pays d’exil de la cheffe de l’opposition Biélorusse Sveltlana Tikhanovskaïa ce lundi 28 septembre a déclaré “Il est clair que Loukachenko doit partir” Macron a même demandé à la Russie qui a une grande complicité avec la Biélorussie de convaincre Loukachenko “à respecter la vérité des urnes et à libérer les prisonniers politiques”.

En Biélorussie les manifestations qui ont éclaté en juin dernier se poursuivent toujours. Les populations qui ont dénoncé la candidature du président sortant Alexandre Loukachenko à un sixième mandat s’opposent farouchement à sa réélection. Sa victoire avec un score de 80 % le 9 août face à la candidate de l’opposition  Svetlana Tikhanovskaïa apparaît entachée de fraudes massives et provoque l’ire du peuple Biélorusse.

Wema Info

Voir d'autres articles
Voir dans Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Erdogan remet en question la “santé mentale” de Macron, l’Elysée rappelle son ambassadeur à Ankara

La France a rappelé ce samedi 24 octobre son ambassadeur à Ankara suite aux propos tenus p…