Christiane Taubira déclame des textes féministes

1 Min
0

Les mots ont un sens et leur usage en dit long sur notre société. Prenez par exemple la question du viol. On entend bien plus souvent l’expression « se faire violer » que l’expression « être violée ». Une nuance sémantique qui, pour certains, n’a rien d’anecdotique” Interrogée par Télérama  l’ancienne garde de sceaux, Christiane Taubira entre dans le fond.

Voir d'autres articles
Voir dans Flash Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

WEME INFO-Côte d’ivoire : l’opposition fait bloc contre Ouattara

Les principaux partis de l’opposition ivoirienne se sont rassemblés ce 20 septembre autour…