Coronavirus en Belgique: les nouvelles mesures annoncées par le conseil national de sécurité

6 Min
0

Le Conseil national de sécurité (CNS) était réuni depuis ce matin. Il réunissait les principaux ministres du gouvernement fédéral, les ministres-présidents des entités fédérées et les experts au Palais d’Egmont à Bruxelles. Objectif : donner des perspectives à long terme aux Belges dans le cadre de la lutte contre l’épidémie.

Comme à son habitude, la Première ministre a pris la parole elle a d’abord fait le point sur l’évolution de l’épidémie et a ensuite annoncé les nouvelles mesures pour limiter la propagation du Covid-19. Certaines sont assouplies, d’autres sont maintenues. Les voici :

  • La bulle de contacts de 5 personnes reste conseillée par les experts mais elle n’est plus obligatoire. Vous pouvez voir qui vous voulez mais il faut respecter les distances de sécurité et évitez autant que possible les contacts rapprochés. Si vous ne pouvez respecter les distances, portez un masque.
  • Il n’est toujours pas autorisé de voir + de 10 personnes au même endroit, au même moment (enfants non-compris).
  • Dès le 1er octobre, le masque ne sera plus obligatoire à l’extérieur sauf dans les lieux extrêmement fréquentés, où les distances de sécurité ne peuvent pas être respectées. Ces lieux sont déterminés par les autorités locales. Même chose dans les lieux couverts bien déterminés comme dans les transports en commun, les magasins ou les cinémas par exemple ; peu importe leur niveau de fréquentation.
  • Création d’un baromètre de l’épidémie par les experts du Celeval. Il sera implémenté progressivement dans notre pays, au niveau national, régional mais aussi provincial. Il doit encore être affiné. Il fonctionnera sous forme de paliers. Plus la situation s’aggravera, plus des mesures de restrictions doivent être prises. Ce baromètre se basera principalement – mais pas seulement – sur l’évolution du nombre d’hospitalisations.

Un nouveau système de quarantaine 

Sophie Wilmès annonce aussi un nouveau système de quarantaine qui n’est pas toujours bien compris par la population. Le voici:

– Si vous présentez des symptômes du COVID :

Vous prenez contact avec votre médecin qui vous vous isolez immédiatement pour 7 jours. vous devrez passer un test le plus rapidement possible.

•          Si le test est positif : la quarantaine continue.

•          Si le test est négatif : dès que votre situation clinique le permet, vous pouvez sortir de quarantaine.

– Si vous n’avez pas de symptômes mais que vous avez eu un contact rapproché avec une personne positive.

Dès que vous l’apprenez ou que vous êtes contacté par le contacttracing, vous devez vous mettre immédiatement en quarantaine pendant 7 jours, à compter du dernier jour où vous avez eu contact rapproché avec la personne contaminée. Il est important de seulement vous mettre en quarantaine quand vous avez eu un contact rapproché avec la personne positive.

Ensuite, vous prenez un rendez-vous pour passer un test unique au 5ème jour.

  •           Si ce test est positif : votre quarantaine est reconduite de 7 jours.
  •           Si ce test est négatif : vous ne devez plus être en quarantaine après le 7ème jour.

Ces règles démontrent bien que garder ses distances est un impératif pour éviter la quarantaine inutile, si vous n’avez pas de symptômes.

La Première Ministre a aussi insisté sur l’arrivée de l’automne et de l’hiver propice aux rhumes et autres maladies respiratoires qui pourraient amener la population à confondre ces maladies avec le coronavirus.

Voir d'autres articles
Voir dans Societé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Nigeria : la tension reste vive après que la police ait ouvert le feu sur des manifestants

Au Nigeria, les manifestations se poursuivent après un “mardi sanglant”. Des j…