Crise politique au Sénégal: le cri de cœur du collectif EntreNous-Diaspora

3 Min
0

Le collectif EntreNous-Diaspora constate avec beaucoup de désolation et de regret les événements qui se déroulent au Sénégal ayant même causés des pertes en vies humaines et d’énormes dégâts matériels. Depuis les Manifestations de 1968, c’est la première fois que ce pays qui est un modèle démocratique avéré en Afrique traverse une telle crise.

EntreNous-Diaspora qui observe de près cette situation condamne tout acte de violence ou de violation des droits humains, et exhorte le gouvernement à prendre de manière impartiale et immédiate les mesures idoines pour un retour à la paix et au calme. Le collectif qui se préoccupe de l’avenir du Sénégal estime qu’il est aujourd’hui impératif de rétablir l’Etat de droit  afin de sauvegarder nos  acquis démocratiques.

Nous condamnons toute forme de violence et exigeons que l’ordre et la sécurité dans un état de droit soit l’apanage  des forces régulières de sécurité et de défense

C’est une question fondamentale aujourd’hui dans cette crise qui a fini de mettre à nu l’existence de forces privées de sécurité sous le pseudonyme de  « Nervis  » Ceci est inacceptable dans une république démocratique et condamnable par les conventions internationales sur la sécurité des biens et des personnes.

Il appelle ainsi les chefs coutumiers, les personnalités religieuses et les organisations sous régionales à concourir à l’apaisement des tensions et au respect de la dignité humaine.

Le collectif déplore tout acte visant à museler la presse et exige le respect de la liberté d’expression qui est un des piliers fondamentaux de cette démocratie.

EntreNous s’incline devant la mémoire de ceux qui ont perdu la vie dans les affrontements et présente ses sincères condoléances aux familles éplorées.

ENTRENOUS-DIASPORA

 

Voir d'autres articles
Voir dans Diaspora

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Lamine Diack, retrouve sa terre natale après 5 années en résidence surveillée à Paris

Masque chirurgical anti-Covid sur le visage, Lamine Diack est arrivé vers 21 heures hier, …