Entretien exclusif avec le président Centrafricain, Faustin Archange Touadera

1 Min
0

A moins de trois mois de l’élection présidentielle prévue le 27 décembre prochain en Centrafrique, le président sortant Faustin Archange Touadera se livre. Candidat à sa propre succession, le patron de Convergence nationale – Kwa Na Kwa, dresse son bilan. Face au géopoliticien, Luc Michel à Bruxelles, l’homme fort de Bangui est revenu sur l’organisation des élections, la démocratie centrafricaine et les questions sécuritaires.

Faustin-Archange Touadera, âgé de 63 ans est élu président de la République en 2016, après avoir occupé les fonctions de premier ministre de 2008 à 2013.

Il est titulaire de deux doctorats en mathématiques obtenus en 1986 à l’université Lille I et en 2004 à l’université de Yaoundé. En 1987, il devient professeur assistant de mathématiques à l’université de Bangui et il est vice-doyen de la faculté des sciences de l’université de 1989 à 1992.

Présentation Luc Michel

Voir d'autres articles
Voir dans A LA UNE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Mieux comprendre les conséquences du coronavirus sur la mondialisation avec le Géopoliticien Luc Michel

Luc Michel dans cet article revient sur les conséquences de la pandémie de coronavirus sur…