Grèce: un violent incendie a ravagé le plus grand camp de réfugiés

2 Min
0

WUn incendie s’est déclaré dans la nuit de mercredi 9 septembre dans le camp de migrants de Moria, sur l’Île grecque de Lesbos. Plus de 400 enfants et adolescents ont été transférés vers la Grèce continentale.

Le camp qui abrite 13.000 réfugiés a été ravagé par le feu. Le feu est parti d’endroits du camp ou sont regroupées une trentaine de personnes mises en quarantaine , car testées positives au coronavirus.

Selon les 25 pompiers mobilisés sur place aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée. Les réfugiés ont pu s’auto évacuer dans la sérénité malgré l’ampleur du feu. Mais les autorités craignent encore que certains aient pu se faire coincer par les flammes. L’origine de l’incendie est encore indéterminée.

Moria est considéré comme le plus grand et le plus insalubre des camps de réfugiés d’Europe. Jusque-là la gestion de ce camp qui accueille 3000 réfugiés  était décriée. Stéphane Oberriet chef de mission de l’ONG Médecins sans frontières (MSF) appelle les autorités grecques à changer la logistique d’hébergement: “C’est le moment ou jamais pour évacuer ce camp qui n’aurait jamais dû exister dans ces conditions-là. Ce sont des conditions déplorables surtout en cette période de pandémie “déplore-t-il.

Voir d'autres articles
Voir dans Diaspora

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Meurtre du sénégalais Mbaye Wade en Belgique, deux suspects ont été interpellés

La police liégeoise a interpellé deux personnes ce vendredi matin dans le cadre du meurtre…