Le procès de l’assassinat de Thomas Sankara reporté au 25 octobre

2 Min
1

Le procès de l’assassinat de Thomas Sankara a été reporté au 25 octobre pour permettre aux avocats de la Défense de mieux cerner le dossier.

Deux avocates de la défense, commises d’office qui estimaient n’avoir pas le temps d’étudier les 20000 pièces du dossier avaient introduit une demande de report du procès d’un mois au nom “de la manifestation de la vérité”

Douze des quatorze accusés étaient présents à l’ouverture du procès. Parmi eux figure le général Gilbert Diendéré, un des chefs de l’armée au moment des faits en 1987. Il est apparu ce matin au tribunal militaire de Ouagadougou dans une tenue militaire, très détendu et tout sourire. Pour rappelle Gilbert Diendéré était le chef d’état-major particulier du président Compaoré.

Comme annoncé par ses avocats ,le principal accusé l’ancien président du Burkina Faso,Blaise Compaoré n’était pas  présent à l’audience.

Blaise Compaoré et Gilbert Diendéré, sont  accusés de “complicité d’assassinats”, “recel de cadavres” et “attentat à la sûreté de l’État”.

Voir d'autres articles
Voir dans Societé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

L’axe Moscou-Alger-Bamako serait-il en train de changer la donne géopolitique dans le Sahel ?

« La Russie et l’Algérie ont des positions très proches sur le fait que les peuples de tou…