L’Union africaine condamne fermement la tentative de coup d’Etat au Niger

3 Min
0

Le Président de la Commission de l’Union africaine , Moussa Faki Mahamat a suivi avec une vive préoccupation la tentative de coup d’Etat déjouée en République du Niger, dans la nuit du 30 au 31 mars 2021.

Le Président de la Commission condamne, de la manière la plus ferme, cette tentative de coup d’Etat, qui constitue selon lui une atteinte inacceptable aux institutions de la République du Niger, ainsi qu’une violation grave des dispositions pertinentes de la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance de l’UA et du Protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Il rappelle que le Niger vient de tenir des élections libres et transparentes, qui permettront, pour la première fois dans l’histoire politique du Niger, un transfert constitutionnel du pouvoir.

Le Président de la Commission souligne l’impératif pour l’ensemble des forces vives du Niger de rechercher la solution à leurs différends dans le respect strict de la Constitution, des lois et règlements de leur pays et les encourage à privilégier le dialogue, en vue notamment de faire face, dans l’unité et la cohésion, aux défis sécuritaires pressants qui menacent le Niger.

Le Président de la Commission réaffirme la détermination de l’Afrique à continuer à accompagner le Niger dans ses efforts visant à combattre sans relâche le terrorisme et la criminalité sur le continent, en étroite coopération avec la CEDEAO, les pays de la région et la communauté internationale dans son ensemble.

Après une élection présidentielle émaillée de violences, le palais présidentiel a été pris pour cible par des tirs dans la nuit du 30 au 31 mars. Une tentative de coup d’État intervenue à deux jours de l’investiture du président élu Mohamed Bazoum.

Voir d'autres articles
Voir dans Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Tchad: Macron et tshisekedi condamnent les manifestations

Au tchad de violentes manifestations ont éclaté à n’djamena et dans le sud du tchad …