Lutte contre le terrorisme: les pays du G5 Sahel seront à N’djamena les 15 et 16 février

4 Min
0

Les pays du G5 Sahel se donnent rendez-vous les 15 et 16 février à N’djamena pour un sommet sur l’évaluation de la lutte contre le terrorisme.

Après Pau en 2020, c’est autour du Tchad d’Idriss deby d’accueillir les pays du G5 Sahel et leurs alliés pour aborder à nouveau la lutte contre le terrorisme.

Il y’a un an les pays du G5 Sahel étaient réunis à Pau autour d’Emmanuel Macron pour fixer la feuille de route permettant de lutter contre le terrorisme au Sahel notamment dans la zone dite des trois frontières située entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso.

Le président Macron faisant le point le mois dernier sur la stratégie et les actions menées par les forces françaises dans cette zone disait ceci

“Les résultats obtenus par nos forces au Sahel, conjugués à l’intervention plus importante de nos partenaires européens, vont nous permettre d’ajuster notre effort dans la zone des trois frontières, dans la lutte antiterroriste et autour des différents piliers définis à Pau : renforcer les capacités militaires sahéliennes, accroitre notre emprise dans la lutte contre le terrorisme, consolider le retour des Etats dans les régions libérées et assurer une politique de développement pour les populations ainsi libérées du joug des terroristes.”

Ce sommet intervient dans un contexte tendu au Mali, en janvier une frange de la population soutenue par des activistes venus d’autres pays africains ont manifesté pour réclamer le départ des forces françaises de la zone.

La France opère au Mali depuis Janvier 2013 avec d’abord l’opération Serval menée dans le cadre de l’intervention militaire. Elle s’achève en juillet 2014 lorsque les forces engagées dans le pays intègrent un dispositif régional : l’opération Barkhane.

Vous pouvez aussi lire la reflexion de l’ancien premier ministre malien Moussa Mara sur la question.

Voir d'autres articles
Voir dans Societé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

RDC : les autorités promettent de mettre la main sur les responsables du meurtre de l’ambassadeur d’Italie

Le gouvernement congolais réagit suite à l’attaque qui a couté la vie à trois personnes do…