Maltraitance infantile ou racisme : Oscar et sa mère des victimes de plus ?

6 Min
0

L’affaire Oscar, autiste belge de 7ans en placement en France depuis l’été dernier, se complique. Sa mère Inés Houmba qui était en attente du dessaisissement du  juge français  au profit d’un juge belge va devoir prendre son mal en patience. le placement d’Oscar a été prolongé , jusqu’au 30 juin 2021.

 

Oscar, 7 ans, est un enfant autiste belge détenu en France.

Sa mère a été accusée à tort de maltraitance par les services sociaux français auxquels elle s’était adressée pour trouver de l’aide lorsqu’elle vivait en France, et Oscar a été placé en institution dans le Nord de la France.

Les rapports des services sociaux belges sont tout à fait contradictoires avec ceux de leurs homologues français ; les premiers ont dénoncé maintes fois le placement abusif d’Oscar aux autorités belges comme françaises, sans succès.

Oscar a été placé à l’été 2020 dans un centre inadapté à son handicap. Depuis, il est complètement déscolarisé. Le juge français ne s’en alarme pas, disant qu’il n’est pas le seul enfant à l’être… Or, la déscolarisation était justement un des motifs de placement, car reprochée (faussement, car l’enfant était alors scolarisé !) à sa mère. On marche sur la tête.

Pire, Oscar subit de véritables maltraitances : il souffre d’énurésie nocturne mais les services sociaux refusent de lui faire porter des couches, selon eux : « pour qu’il grandisse » (sic) !!!  Oscar sent l’urine toute la journée.

 Enfant noir, il a une peau sèche. Sa mère lui passait tous les jours une crème hydratante, ce qui n’est jamais fait au foyer. Sa peau, qui était naguère très jolie, présente aujourd’hui des squames blanchâtres, sur tout le visage et le corps.

 Il présente aussi des hématomes sur les photos prises au foyer. Nous pouvons constater sur les photos un avant/après saisissant concernant ce qu’il faudrait presque qualifier d’incarcération… en tout cas de retenue illégale selon le règlement N° 2201/2003 du Conseil de l’Union Européenne qui stipule que ce sont en premier lieu les juridictions de l’État membre dans lequel l’enfant a sa résidence habituelle qui sont compétentes. En conséquence, le juge français doit se dessaisir du dossier.

Car Oscar est Belge et sa résidence officielle est en Belgique, comme pour sa mère. Nous demandons donc instamment le transfert de son dossier en Belgique, d’autant plus qu’il y est inscrit dans une école spécialisée en autisme, qui pratique les approches recommandées par la communauté scientifique en la matière.

Ce lundi 11 janvier, le placement d’Oscar a été prolongé pour 6 mois, jusqu’au 30 juin 2021, ce qui lui ferait perdre une année entière de scolarisation.

 

Pour tout contact presse, la maman d’Oscar :

Mme Inès Houmba

houmbaines@hotmail.com

N° de tél. depuis la Belgique : 0492/06 38 14

N° de tél. depuis la France : 0032/492 06 38 14

Voir d'autres articles
Voir dans Diaspora

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

France: une ingénieure agronome d’origine sénégalaise menacée d’expulsion

Fatou, jeune ingénieure dans l’agroalimentaire est menacée d’expulsion par la …