Marseille: Le réalisateur du film les « Misérables » ouvre une école de cinéma gratuite

Marseille: Le réalisateur du film les « Misérables »  ouvre une école de cinéma gratuite

La deuxième antenne de l’école de cinéma Kourtrajmé fondée par le metteur en scène Ladj Ly ouvre ses portes à Marseille. Le réalisateur des « Misérables » est venu jeudi 18 juin présenter l’établissement qui accueille gratuitement une trentaine d’élèves et les forme à différents métiers du secteur. Aucun niveau d’étude ou de diplôme n’est requis.

Le réalisateur Ladj Ly a officiellement présenté cette semaine à Marseille l’école de cinéma « Kourtrajmé » qu’il ouvre dans la cité phocéenne, relaie La Marseillaise. Il s’agit du deuxième établissement de ce type créé par le cinéaste après celui de Montfermeil.

 Pour le lancement de cet établissement, le metteur en scène de Misérables a donné une masterclass diffusée en direct sur le compte Instagram du collectif.

Le réalisateur de Dog Pound ou encore de la série Guyane, Kim Chapiron était notamment présent. L’antenne marseillaise prévoit de former une trentaine d’étudiants tous les ans, indique 20 Minutes.

 

Kourtrajmé apprend à ses élèves les ficelles de tous les métiers du cinéma. La scolarité est gratuite et aucun diplôme n’est nécessaire pour intégrer l’école afin de conserver une possibilité d’accès au plus grand nombre. La formation est dispensée sous forme de cours du soir, de masterclass et de stages donnant aux jeunes l’occasion de découvrir l’ensemble des facettes des professions du secteur. « On est vraiment sur une pédagogie de terrain et de compagnonnage », explique au quotidien Tiphaine Ressort, coordinatrice pédagogique de Kourtrajmé Marseille.

 Une formation technique pour une meilleure intégration sur le marché

Là où l’école francilienne met l’accent sur la créativité, le site marseillais propose un apprentissage plus technique. La formule plaît puisque l’établissement « commence à être assailli de demandes d’inscription », confie à 20 Minutes la responsable, ancienne costumière de Ladj Ly. Un partenariat a été conclu avec les Apprentis d’Auteuil. Plusieurs étudiants de la première promotion de Kourtrajmé Marseille ont d’ailleurs participé au programme Impact Jeunes de l’association.

« On est dans une optique d’employabilité, d’insertion de jeunes qui ont des freins à l’embauche », indique Tiphaine Ressort sur le site du quotidien. « On veut que ces jeunes puissent vivre de leur métier en deux ans ». La coordinatrice reste réaliste et précise à 20 Minutes : « On ne veut pas briser les rêves de nos étudiants. Il y a dans la région peu d’emplois de scénaristes et cinéastes, alors qu’il y a beaucoup de métiers de techniciens où l’on peut gagner sa vie dans le cinéma et l’audiovisuel ».