Réouverture sélective des frontières de l’UE :le Rwanda serait le seul pays d’Afrique noire sur la liste

Réouverture sélective des frontières de l’UE :le Rwanda serait le seul pays d’Afrique noire sur la liste

 

Le Comité des représentants permanents (Coreper), qui réunit les ambassadeurs des pays membres de l’Union européenne (UE) a statué vendredi 26 juin sur la réouverture extérieure de ses frontières ce 1er juillet.

Le comité s’est mis d’accord, sur une proposition de réouverture des frontières extérieures à quatorze pays à partir du 1er juillet. Il s’agit de l’Australie, du Canada, de la Corée du Sud, du Japon, de la Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de la Thaïlande, de l’Uruguay, des trois Etats du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie) et des trois Etats des Balkans (Géorgie, Monténégro, Serbie). Comme il fait encore partie de l’UE durant la période de transition, avant le Brexit, le Royaume-Uni est traité comme un Etat membre.

La liste devait être définitivement établie ce samedi à 16h à Bruxelles, pour enfin être adoptée avant lundi à la majorité qualifiée. Certaines capitales ont réclamé un délai pour un examen plus approfondi. Elle pourra être révisée à intervalles réguliers, mais en tout état de cause les Etats-Unis, la Russie, le brésil, l’Israël, la Turquie ou l’Arabie saoudite en sont actuellement exclus. La Chine fait figure d’exception : les voyageurs chinois pourraient entrer en Europe, mais à condition que leur pays respecte le principe de réciprocité en autorisant les voyages des Européens en Chine. Ce n’est pas le cas à ce stade, et c’est jugé improbable à court terme rapporte le monde.

Les critères

Les critères de sélection pour entrer dans l’UE ont été établis selon la situation épidémiologique de chaque pays en tenant compte de l’incidence de nouvelles contaminations, la capacité de tests, les règles de prévention en vigueur etc. Pour éviter une nouvelles vague, les Vingt-Sept ont ainsi privilégié une prudente approche sanitaire.

Les pays qui présentent une prévalence à la covid-19 inferieure à la moyenne européenne, qui ont donc moins de 16 cas par 100 000  habitants dans les 14 jours seraient admis. Une liste qui devrait être revisité tous les deux semaines par le comité.

Depuis le depuis de l’épidémie le Rwanda qui fait 12 millions d'habitants a enregistré 858 cas d’infection, 398 guérisons et 2 décès.