“Touriste”: le film Centro-russe qui salue le rôle central de la Russie en RCA

8 Min
0

” Touriste ” est le premier film démontrant l’amitié entre les peuples russe et centrafricain.

Centrafrica-News.Tv avec Wema Info

“Touriste” est un film avec des intrigues politiques, de l’action, et parle de la lutte contre les terroristes – même s’ils ne menacent ni votre maison ni même votre pays.

Un film d’action dramatique et dynamique sur des personnes qui sont prêtes, au prix de leur vie, à protéger l’ordre juridique et la vie des civils centrafricains tout simplement parce qu’ils ne peuvent pas regarder avec indifférence la mort d’innocents.

# CENTRAFRICA-NEWS. TV/ “TOURISTE’ LE TRAILER: LE FILM CENTRO-RUSSE QUI SALUE LE ROLE CENTRAL DE LA RUSSIE EN RCA from LUC-MICHEL-TV on Vimeo.

Projection publique du film au stade de Bangui

Le 14 mai a eu lieu la première mondiale du long métrage ” Touriste “ dans un Stade de 20.000 places à Bangui.

La paix et l’ordre arrivent en République centrafricaine et, avec eux, le grand cinéma. ” Touriste ” est le premier film coproduit par la RCA et la Russie, démontrant l’amitié entre les deux peuples. Le film raconte les derniers événements en RCA, la lutte des Centrafricains contre les groupes armés illégaux, l’interaction, l’amitié des Centrafricains et des instructeurs russes qui, ensemble, ont réussi à libérer la République des bandits.

L ‘évènement culturel de l’année 2021 en RCA

Le film est riche en images vives avec des vues pittoresques du pays et des lieux connus de tous les Centrafricains. Selon de nombreux experts, le film “Touriste” sera le principal événement culturel de l’année 2021 en RCA. Traversons ensemble les événements qui ont bouleversé l’histoire de la RCA.

Le film est est projeté  4 jours durant sur le plus grand écran de la République centrafricaine, du 14 jusqu’au 20 mai, à Bangui, au Stade de 20.000 places.

“Touriste” ,film à la gloire de l’intervention Russe en Centrafrique

En République centrafricaine, des milliers de personnes ont assisté à l’avant-première du film Touriste à Bangui. Cette coproduction russo-centrafricaine met en scène des soldats russes luttant contre la rébellion aux côtés des Forces armées centrafricaines (FACA). Lors de la projection du film au stade Barthélémy Boganda, Alexander Ivanov, représentant des instructeurs russes, fait les louanges de la formation prodiguée aux soldats centrafricains. Le chef instructeur russe y évoque également le courage des FACA et de leur capacité de combat.

Cette glorification de l’intervention russe ne fait toutefois pas l’unanimité. En mars dernier, de soi-disant experts de l’ONU s’étaient inquiétés “d’allégations de violations des droits de l’Homme commises par des mercenaires russes en Centrafrique “. Ce film, salué par des dizaines de milliers de centrafricains, leur apporte une réponse cinglante.

Depuis 2013, des milliers de personnes sont mortes dans des violences en Centrafrique alors que plus d’un quart de la population ont fui leur domicile.

Un film doublement patriotique

” Touriste “, le nouveau film russe à succès, qui tient de ” Rambo ” et de ” Blue Diamond “, a été tourné en République Centrafricaine, dont les soldats jouent le rôle de figurants. A mi-chemin entre ” Rambo ” et ” Blood Diamond “, ce film traite du récent conflit en République Centrafricaine où les spécialistes des firmes de Sécurité russes assistent les forces gouvernementales pour contrer la coalition rebelle terroriste ” Coalition des patriotes pour le changement ” (CPC).

Ce film qui joue sur la fibre patriotique en glorifiant l’action Russie en Centrafrique fera certainement recettes en Russie auprès d’un public avide d’action et d’aventure. Cette production permettra aussi de motiver les troupes russes sur le terrain et facilitera probablement aussi les recrutements futurs de certains candidats pour intégrer les spécialistes des firmes de Sécurité russes.

Mais le plus étonnant est que cette ” fiction ” dans laquelle on peut reconnaître l’aéroport de Bangui M’Poko, le camp de Roux, le camp militaire russe de Bérengo semble avoir bel et bien avoir été tournée ces derniers mois, en pleine période de crise et de guerre contre la CPC.

On y décèle d’authentiques soldats centrafricains qui ont manifestement participé au tournage ainsi que du matériel arrivé à Bangui en pleine crise . L’on reconnaît ainsi des hélicoptères ayant vraiment combattu la coalition rebelle CPC . Avec ce film , la réalité prend ainsi le pas sur la fiction.

Voir d'autres articles
Voir dans Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Au Malawi, la cheffe Theresa Kachindamoto lutte contre le mariage précoce

Depuis qu’elle a été désignée cheffe traditionnelle d’une région centrale du M…