Transition au Mali : rencontre entre la CEDEAO et les militaires ce mardi à Accra

3 Min
0

Au Mali, les militaires qui ont renversé le régime d’Ibrahim Boubacar Keita le 18 Août dernier, vont  rencontrer les chefs d’états de la CEDEAO ce 15 septembre à Accra au Ghana. La question de la transition sera au cœur des discussions. L’organisation régionale avait donné aux putschistes jusqu’au 15 septembre pour désigner un président et premier ministre civils pour assurer la transition. A l’issue des concertations nationales  initiées par le CNSP seule sa durée a été définie.

La délégation malienne à sa tête le colonel Assimi Goita quitte Bamako ce lundi au bord d’un vol affrété par le Ghana. Les militaires vont tenter de convaincre les chefs d’Etats des 14 pays de la CEDEAO qui sont jusque inflexibles. Le comité national pour le salut du peuple (CNSP) espère aussi au sortir de cette rencontre, la levée des sanctions contre le Mali.

Les deux parties vont revenir sur le coup d’Etat, elles vont essayer aussi de trouver l’accord parfait pour remettre le Mali en selle.

Ce samedi 12 septembre, dernière journée des concertations nationales au Mali qui ont réunies partis politiques, société civile, organisations syndicales, une “charte” de transition a été adoptée. Les Parties se sont engagées à une transition de 18 mois conduite par un président désigné par un comité établi par les militaires, contrairement aux exigences de la CEDEAO.

Pour clôturer les concertations,les militaires ont demandé le soutien et l’accompagnement de la communauté internationale pour une mise en œuvre parfaite de cette charte de transition.

Wema Info

Voir d'autres articles
Voir dans Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Gouvernement Vivaldi en Belgique :Alexander De croo est le nouveau premier ministre

Les discussions en vue de former un gouvernement fédéral se sont poursuivies toute la nuit…