Violences sexistes et sexuelles: les raisons du rappel de l’ambassadeur de France en côte d’ivoire

2 Min
0

L’ambassadeur de France en côte d’ivoire est accusé par cinq femmes de violences sexistes et sexuelles révèle le site d’information Mediapart. Des témoignages auprès du ministère des affaires étrangères ont fait tomber le diplomate. Une enquête administrative ouverte sur demande du déontologue a d’ailleurs débouché sur une inspection générale menée au mois de juillet au cours de laquelle d’autres femmes ont été entendues dans le dossier.

En 2018 Jean Ives le Drian a mis en place une cellule d’écoute pour les personnels du Quai D’Orsay  qui sont victimes de violences sexistes et sexuelles.

Ce rappel de Gilles Huberson qui intervient dans un contexte politique complexe en côte d’ivoire a fait débat même si paris sans rentrer dans les détails avait précisé «que l’acte est d’ordre administratif».

Gilles Huberson est nommé est en service à ce poste depuis 2017.

Wema Info

Voir d'autres articles
Voir dans Societé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Nigeria : la tension reste vive après que la police ait ouvert le feu sur des manifestants

Au Nigeria, les manifestations se poursuivent après un “mardi sanglant”. Des j…