WEMA INFO – L’Eco serait-elle la monnaie de la division?

3 Min
0

C’est dans un tweet que le président du Nigeria Mouhamed Buhari a exprimé toute sa désolation face à la démarche des pays de la zone UEMOA engagés dans la réforme du FCFA.

« Cela me donne un sentiment de malaise que la Zone UEMOA souhaite reprendre l’Eco en remplacement de son Franc CFA avant les autres Etats membres de la CEDEAO. Il est inquiétant qu’un peuple avec lequel nous souhaitons adhérer à un syndicat prenne des mesures importantes sans nous faire confiance pour la discussion» dit-il

L’arrivé de la monnaie Eco risque ainsi de faire éclater la cedeao vu la position tranchée du Nigeria qui représente plus de 60% du PIB de la Cédéao.

L’Eco était le projet de commune de la cedeao d’où la frustration du Nigeria qui milite pour une indépendance monétaire des pays africains.

Le projet de loi qui entérine la fin du franc CFA a été adoptée le 20 Mai en Conseil des ministres du gouvernement français, après l’annonce d’Abidjan.

 La reforme

La Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO)  ne devra plus déposer la moitié de ses réserves de change auprès de la Banque de France. “Elle sera libre de placer ses avoirs dans les actifs de son choix.

Jusque-là 50 % des réserves de change du franc CFA sont déposées auprès du Trésor français en contrepartie de la garantie de convertibilité illimitée de la monnaie

La France se retirer des instances de gouvernance “elle ne nommera plus aucun représentant au Conseil d’administration et au Comité de politique monétaire de la BCEAO. Par contre la parité fixe avec l’euro et la garantie de la France reste inchangé.

Voir d'autres articles
Voir dans Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Publication de contrats miniers en RDC: le FMI fait pression sur Felix tshisekedi

Pour entamer des négociations avec le gouvernement congolais, FMI pose un certain nombre d…