France:Victoire pour Inès, la femme noire qui se battait contre le placement de son fils autiste belge de 7ans

7 Min
0

Placé en institution en France depuis l’été dernier, Oscar le jeune autiste belge de 7ans dont l’histoire a fait le tour de la toile va bientôt retrouver les siens. Sa mère Inès Houmba et ses avocats viennent de remporter la première manche de la bataille. Mais ils attendent toujours que le juge français se dessaisisse au profit d’un juge belge.

 

La bataille a été rude mais les avocats de la maman l’un belge l’autre français ont réussi a prouvé à la justice française l’illégalité d’une telle action. Ils se sont appuyés sur le règlement de Bruxelles  (CE) n° 2201/2003 du Conseil du 27 novembre 2003 relatif à la compétence, la reconnaissance et l’exécution des décisions en matière matrimoniale et en matière de responsabilité parentale qui stimule en son article 13 que dans une situation similaire Dans l’intérêt de l’enfant, le présent règlement permet à la juridiction compétente, à titre exceptionnel et dans certaines conditions, de renvoyer l’affaire à la juridiction d’un autre État membre si celle-ci est mieux placée pour connaître de l’affaire. Toutefois, dans ce cas, la juridiction deuxième saisie ne devrait pas être autorisée à renvoyer l’affaire à une troisième juridiction.”

Les avocats qui ont surfé sur ce passage ont pu montrer que les intérêts de Oscar sont bien évidement en Belgique et non en France.

Le fait aussi que l’enfant n’était pas scolarisé depuis son placement et montrait des signes de maltraitance ont joué en la faveur de la défense qui n’a pas lésiner sur les preuves. Ce duo d’avocat a été renforcé par la française de Belgique Isabelle Resplendino, qui accompagne les personnes handicapées dans les deux pays souligne Inés.

Le retour d’Oscar en Belgique sera pour bientôt selon sa mère. Pour elle tout est maintenant question de procédures.

Inès Houmba  qui est soutenue dans ce combat par plusieurs internautes et organisations de défense des libertés a partagé la nouvelle dans un post sur Facebook. “Dieu est juste et bon” déclare-t-elle. Avant d’ajouter ” Après beaucoup de souffrances et d’injustice, mon fils Oscar peut revenir en Belgique officiellement. C’est une très belle victoire. Je rappelle encore un peu pour ceux qui ne connaissent pas trop l’histoire, mon fils Oscar était kidnappé par les autorités françaises qui m’ont  m’accusé injustement de maltraitance. Pendant 6 mois ils m’ont séparé de mon garçon et nous ont maltraités. Mais Dieu est juste.”

Elle conclut en remerciant toutes les personnes qui l’ont épaulé dans cette lutte “ Un grand merci pour tous vos messages de soutien et beaucoup d’amour que Dieu vous bénisse “.

“Comme vous pouvez le voir, être autiste n’est pas une fatalité, Oscar a des capacités car il a appris à faire son vélo tout seul.” se réjouit-elle

Oscar est  l’autiste belge de 7ans qui a été placé en institution en France l’été dernier. Une action judicaire intervenue alors que sa maman, une belge d’origine africaine a quitté la Belgique où elle réside, en juin 2019 pour se rendre à lille en France où elle espérait  trouver un meilleur cadre de vie pour son enfant handicapé. Mais malheureusement le voyage a mal tourné, Inés qui a rencontré beaucoup de difficultés dans ce pays voisin s’est vue séparer de son enfant sans aucune raison valable.

Wema Info

 

Voir d'autres articles
Voir dans Diaspora

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Lamine Diack, retrouve sa terre natale après 5 années en résidence surveillée à Paris

Masque chirurgical anti-Covid sur le visage, Lamine Diack est arrivé vers 21 heures hier, …